samedi 15 mai 2021

See you later...

Salut à tous.

Je viens de recevoir un mail de Blogger m'informant de la suppression d'un article (vieux de deux ans...) sans avoir la possibilité de comprendre clairement pourquoi cette suppression, la seule info étant : Votre contenu a enfreint le règlement sur les logiciels malveillants et  les virus. Sachant que je ne poste jamais de fichiers de logiciels à télécharger ou de liens et que les commentaires passent par la case validation, ça évite les liens malveillants, spams etc..

Grand seigneur, Blogger, renvoie vers les conditions d'utilisation mais l'article n'est même plus consultable par moi-même. Super... et qu'en cas de récidive, le blog sera purement et simplement fermé.

OK...

Donc, comme je n'aime pas être pris pour une andouille, je stoppe tout simplement l'activité du blog. De toute façon, vu l'amour que je porte aux réseaux sociaux, ça me manquera pas. On verra dans l'avenir si j'y reviens...

Merci à ceux qui ont suivi cette aventure au long des années.


jeudi 13 mai 2021

Sur la colline...

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, on ouvre avec une (excellent) vieillerie et, en toute objectivité, le plus grand groupe de rock de tous les temps, Led Zeppelin (oui, y'avait longtemps !) avec Over the Hills and Far Away.

Il y a peu, j'ai testé une nouvelle boutique de l'autre côté des Pyrénées, GoblinTraderle Gobelin marchand ibérique ), notamment parce qu'ils proposent, en plus de pas mal de références avec des rabais, un service d'impression. Le colis est arrivé en une petite semaine, parfaitement emballé et les figs imprimées étaient irréprochables (comprendre je conseille). Dans cette commande, j'avais donc glissé une figurine de chez Artisan Guild Miniatures qui m'avait bien plu mais dont je ne savais pas encore quoi faire... puis un jour, PAF... illumination.

Connaissez-vous Pierluigi Collina ? Non ? C'est un arbitre (de foot) italien qui a eu son heure de gloire au début des années 2000 (arbitre de la finale de coupe du monde 2002 tout de même) avec un style et un look inimitables...


Je me suis dit que la fameuse figurine ferait un bon arbitre de Blood Bowl et un parfait cadeau pour ZE spécialiste du jeu, GiLel. J'ai donc "créé" Pierre-Louis aka la Colline (rapport à la fonction et la"chauvitude" des deux), semi-ogre et  arbitre de Blood Bowl de son état. Comme tout arbitre qui se respecte, il porte une superbe tenue rayée noire et blanche mais possède aussi un argument non négligeable pour empêcher toute forme de contestation. Le côté sportif est bien évidemment accentué par le cigare au bec, la chope de bière et la boutanche de tord-boyaux dans la poche... allez, photos.





Pierre-Louis a donc désormais rejoint les vertes pelouses gileliennes où il assurera, à n'en pas douter, le bon déroulement des matches de Blood Bowl, sport ô combien viril... il est aussi aussi actuellement en lice dans un défi sur Warmania ( Da fight XX ).

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

samedi 8 mai 2021

Bande d'anarchistes !

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Lourd et mélodique, on ouvre comme d'hab' en musique avec Yellowtooth et le titre From Faith To Flames, extrait de leur dernier album sorti le mois dernier.


Et sans transition, on passe à Infinity avec une bonne rasade de Nomads (d'où le titre...)

Première figurine de la fournée, Jazzmin "Jazz" Caticovas. Cette figurine est issue du jeu Defiance et m'a été offerte par l'ami Caillou (merci amigo !). Jazz est une technicienne à bord du vaisseau sur lequel se situe le jeu mais a  / aura un profil pour être joué à Infinity. Pas de précision sur son unité d'origine (j'ai peut-être loupé l'info...), on sait juste que c'est une hacker. Et c'est déjà pas mal. Je l'ai peinte dans un schéma noir / orange pour l'affilier à mon groupe venu de Tunguska car elle a un petit look d'Alguacil quand même... fig sympa malgré une petite galère pour coller le bras gauche (très fin). Elle a un bon look de NERD avec ses lunettes de réalité virtuelle et sa coupe de cheveux...

On enchaîne avec une Grenzer armée d'un lance-missiles. A l'origine, les Grenzers sont, au XVIIe siècle, des mercenaires croates (ou serbes) au service de l'empire austro-hongrois et chargés de défendre les frontières des territoires des Habsbourg contre les incursions venues de l'empire Ottoman voisin mais ennemi, notamment religieux ( Je me cultive avec Ajax... ). Dans Infinity, la Grenz Security Team joue donc un rôle de "garde-frontière". Cette unité spéciale est chargée de protéger Tunguska contre des incursions ennemies, aussi bien physiques qu'immatérielles (informatiques par exemple). Pour cette version (féminine) du Grenzer, j'ai conservé, au niveau des couleurs, le duo noir / orange propre à ma faction Tunguska. Le blanc est là pour la différencier des autres unités de ce groupe.


On quitte Tunguska, direction un autre vaisseau, Bakunin. Bakunin tire évidemment son nom d'un célèbre penseur anarchiste russe... Bakounine ( Je continue à me cultiver avec Ajax... ). Ce vaisseau est le plus libertaire des trois vaisseaux Nomads. Au tout début de la création de mon armée de Nomads, je n'avais pas distingué les différents vaisseaux, tout le monde était en mode Ikéa, schéma bleu / jaune. Puis, au fil du temps, les figs s'accumulant, j'ai décidé de peindre les figs provenant de Tunguska avec le schéma dont j'ai parlé pour la hacker et la Grenzer du dessus,  noir / orange. Je gardais le jaune / bleu pour Corregidor. Et là, il fallait encore d'autres couleurs pour les soldats venant de Bakunin. N'ayant pas envie de trop me prendre la tête, j'ai fait simple, reprenant les deux couleurs dominante des Nomads, qui sont aussi celle de l'anarchisme, le rouge et le noir (rien à voir avec Stendhal... ou Jeanne Mas... chacun ses références...). Bref, désormais, quand une nouvelle fig Nomad débarquera sur mon établi (ce qui ne manquera pas d'arriver...), je suivrais cette distinction chromatique pour bien différencier les trois "sectorielles". Et j'ai donc mis en couleurs les deux premiers combattants issus Bakunin, des fous furieux du Morlock Gruppe. Oui, fous furieux car ce sont de dangereux psychopathes et autres sociopathes gavés de drogue en attendant le combat puis sevrés, ce qui les énerve... et lâcher sur l'ennemi. En terme de jeu, ils sont impétueux et irréguliers, foncent droit devant en lançant des grenades fumigènes afin d'arriver au close pour utiliser leurs chain rifles et autres armes de corps-à-corps... Le premier renvoie clairement au Joker de Batman vu sa tronche. Par contre, j'avoue mon inculture quand à la référence de la seconde (si c'est relatif à un comic, normal, c'est pas ma came...). Et là c'est Ajax qui aimerait se cultiver avec vous, chers lecteurs.



Si vous connaissez un peu Infinity, vous vous doutez de ce qui va arriver dans les semaines à venir. En effet, la Grenzer fait partie d'un pack avec les Cheerleaders de Tunguska et les Morlocks vont par quatre... pas difficile de deviner ce qu'il y a actuellement sur mon établi !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

mercredi 28 avril 2021

On a jamais assez de...

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui on va faire dans l'éclectique. Donc le morceau d'intro n'aura rien à voir avec la suite. On s'envoie un titre des Suisses de Gora Mama, Steppes. Je ne donne pas d'info... faut écouter le groupe tellement son identité musicale est hors des sentiers battus. Bref, c'est un des albums qui tournent en rotation lourde en ce moment chez moi.


On a jamais assez de... bière à l'apéro... de chantilly sur les fraises... de vagues durant une session de surf... de décibels dans un morceau de métal... mais aussi de jets de dés chanceux lors d'une partie... de Terminators à 40K, de Vikings à SAGA, de Gobelins pour du med-fan. Et j'en passe...

Bref, y'a certaines choses, tu n'en a jamais assez. Voici donc six fiers guerriers venus des fjords enneigés de Scandinavie qui rejoignent leurs compagnons pour SAGA. Ils feront de très bons Gardes. Bon, c'est de la figs histo, donc niveau gravure on est loin de certains standard mais les figs ont leur charme. Et puis ça permet de se faire plaisir à coups de free-hand sur le boucliers. 




 

Et comme cet article est un peu fourre-tout, une ribambelle de (très vieux ?) Gobelins de Games Workshop (archers et lanciers) vont aller hanter les couloirs humides de quelques donjons (ou les sombres sous-bois d'une vénérable forêt...). Peinture rapide, sans fioritures, ils seront là pour faire le nombre.


 

Fourre-tout cet article ? On continue donc avec les fantômes pour AOS proposés dans l'offre Hachette / GW. Très jolie sculpture pour ces revenants. J'ai profité de la peinture pour faire une session d'entraînement à l'aérographe. J'ai donc méchamment bombardé à coups de bleus et un gros lavis pour finir. Alors oui, ça pourrait être plus fin, plus détaillé mais je réponds "2h30 pour les dix, socle et temps de séchage compris !". Et une flopée supplémentaire de vilains pouvant peupler un donjon, un cimetière ou un ville !



C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

dimanche 25 avril 2021

Zooooooooombiiiiiiies...

 Salut à toi, Compañero figuriniste !

Une ouverture pleine de douceur comme une soirée passée près de la cheminée sous un plaid, un chocolat chaud à la main... naaaan, j'déconne. Attention, ça va savater sévère dans ton salon... les Suédois de The Crown avec le titre Zombified.

Oui, du zombie. Non, je n'ai pas craqué aux sirènes de CMON et de son plat réchauffé Zombicide, point de Walking Dead non plus mais bien du... Super Dungeon Explore ! Ouais, je sais, le chibi vous a manqué, hein. Donc, aujourd'hui, présentation de (presque) l'ensemble des figs de la boîte d'extension les zombies de Pilotbourg.


La boite contient, côté vilains pas beaux... un mini-Boss, Georgenstein (un Frankestein-like pour faire simple), deux lieux d’apparition (des maisons que vous ne verrez pas aujourd'hui), un Prêtre Traînassant (une sorte de Bawon Samdi), deux Zombies Rôdeurs (des rapides), 2 Zombies Pombie (des grooooos), 6 Zombies Marzomb (des de base...). Une seule héroïne, une cuisinière / bonne à tout faire, Marie-Claude la Survivante. On trouve aussi un lapin zombi blanc (vous avez la référence j'espère...) aka Monsieur Mordant (oui, c'est débile... bon, après, c'est SDE donc...) qui peut être un familier. Marie-Claude qui n'est autre que l’égérie de la marque Soda Pop, la Canadienne Marie-Claude Bourbonnais. La figurine rend assez bien compte des attributs de la comédienne, notamment mammaires...

Niveau peinture, c'est du rapide (merci les Contrast de chez Games Workshop notamment ainsi que quelques techniques dite "de voleur de poules") surtout pour les zombios... j'ai pris un peu plus de temps / soin pour l'héroïne et le magos. Allez, photos...

Les six zombies de base, faibles, lents, sans aucune compétences, juste présents pour prendre des baffes et ralentir les Héros et les deux rapides qui, s'ils infligent des dégâts, permettent au magicien de se soigner...

les deux gros qui bénéficient d'une attaque empoisonnée à distance et Georges. Ce dernier possède deux grosses attaques dont une électrique et peut se soigner. Bref, coriace et dangereux.

Le prêtre qui bénéficie évidemment d'une grosse volonté pour lancer ses sorts : attaque à distance, convocation de zombies et un de soutien donnant une attaque immédiate à tous les zombies proches de lui.

Marie-Claude et le lapinou zombie qu'elle s’apprêtait à passer à la casserole... Notre ménagère, grâce à son rouleau à pâtisserie peut effectuer une attaque contre plusieurs cibles quand à la poêle, il permet une attaque unique mais qui réduit la défense adverse. Enfin, elle possède une potion, du grog, qui lui permette de regagner un point de vie ou de virer les effets négatifs.

 

Comme à l'accoutumée avec Super Dungeon Explore, on a des figs sympas, rigolotes, limite un peu concons... et plutôt agréables à peindre quand on aime le style chibi, évidemment !Cette nouvelle fournée va rejoindre la pile de héros et autres monstres que je possède et Marie-Claude sera à tester dans une prochaine partie.

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

mercredi 14 avril 2021

Chaos debout

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, rendez-vous avec le Chaos... donc, on ouvre tout en puissance avec les Suédois de Horndal et le titre Growing graves, extrait de leur dernière galette, Lake drinker, récemment sortie. Et le gros trash qui tâche, en Suède, on sait faire, pétage de cervicales garanti !

Du chaotique donc... J'ai récemment fait l'acquisition de quelques guerriers du Chaos de chez Games Workshop, guerriers qui répondent au doux nom, mais un peu ridicule aussi quand même, de ravageurs de Khagra. Ils sont prévus pour être alignés à Warhammer Underworlds mais je ne compte pas me lancer dans ce jeu (à priori). Ces guerriers vont juste rejoindre le gros tas de figs que j'accumule pour faire du dungeon-crawler. 

Pour le schéma de peinture, je m'éloigne du schéma officiel à l'armure noire et opte pour un rouge foncé / bordeaux issu d'un mélange fait maison de Marron rouge Prince August et Dark Vermilion de Vallejo.

Sans plus de palabres, les photos. On commence par les quatre réunis.

Vient ensuite le sorcier qui ne m'a pas franchement inspiré...

Puis les deux solides guerriers, Tic et Tac...


 
Et on finit avec la patronne. Car oui, vu la finesse du visage, je suppose que c'est une dame. Au passage, je me suis amusé à lui faire un tatouage tribal sur le visage pour renforcer l'aspect sauvage.

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

samedi 3 avril 2021

Raid dans le désert IV

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, du Kiwi au menu. On retrouve nos Néo-Zélandais pour Bolt Action et par conséquent, on s'écoute Shepherds Reign et son titre Le Manu. Les cinq musiciens Maoris (à l'image de ce que fait aussi Alien Weaponery) mélangent allégrement trash-métal et musique traditionnelle (avec un côté plus "prog", plus mélodique pour Shepherds Reign).

 


On en remet donc une (avant-dernière) couche avec le LRDG pour Bolt Action, force prévue pour la zone d'affrontement d'Afrique du Nord (donc, plutôt en 1942 en Tunisie et Libye pour les forces du Commonwealth).

On commence avec le reste des fantassins. Il me semble en avoir oublier un, mais bon, c'est pas bien grave ! Les trois premiers sont de la gamme Perry Miniatures et les seconds (qui ont ma préférence alors que les proportions sont moins réalistes) de chez Artizan Designs.



 

On enchaîne avec les deux figurines qui seront les officiers. J'adore le barbu avec la main à la poche, le flingue négligemment porté sur le côté. Le flegme britannique avec la tête du capitaine Haddock !

Et on finit avec un nouveau camion, le troisième ! Cette fois-ci, c'est un Chevrolet de 30 tonnes de chez Rubicon Models.



Et là, quel bonheur... ce kit, mes aïeuls ! J'ai acheté, pour tester cette marque, ce véhicule sur les conseils de Caillou qui ne disait que du bien de Rubicon. Bon, beeeeen, y'a pas photo... Ils éclatent allègrement la concurrence chez Rubicon. C'est du très haut niveau en terme de qualité de moulage et d'assemblage, vraiment le top. Pour la peinture, couches de base à l'aéro, pose des décalcos, comprises dans la boîte avec beaucoup de choix, ce qui permet de personnaliser le véhicule avec un petit nom néo-zélandais. On achève la bête avec un bon lavis marron et finitions diverses (dont l'empoussiérage) au pinceau.




Je dispose donc ainsi de 22 piétons, une équipe avec une arme d'appui (une mitrailleuse) et trois camions dont un avec un canon léger anti-char. Je me suis donc pencher sur les règles de Bolt Action (il était temps !), plus particulièrement les suppléments Armies of Great Britain et Duel in the sun.

 



Après une discussion avec Caillou (oui encore lui, cet homme de pierre est partout...), j'ai à ma disposition la liste suivante qui approche, en points, un total de 700 (avec de petits variations suivant les options retenues). Ne manque, en figurine, que la jeep du patron.

- Un lieutenant et son toubib.

- une escouade de 8 vétérans.

- une escouade de 10 vétéran.

- Une équipe avec mitrailleuse.

- Deux camions de transport de 30 tonnes (10 hommes).

- Un camion avec un canon Bofors.

- Une jeep (pour le patron). 

A priori, je ne pense pas agrandir cette force. Si c'est le cas, ce sera avec des troupes régulières mais pas des Anglais, trop classique. Ce serait plutôt des troupes du Raj (c'est-à-dire des troupes coloniales indiennes). Originalité, quand tu nous tiens ! Dans l'immédiat, je vais aussi me repencher sur les paras et commandos pour la Normandie / Arnhem / fin de guerre afin de leur donner un peu de force de frappe avec de l'artillerie et du char... mais c'est pas pour de suite !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !