samedi 3 avril 2021

Raid dans le désert IV

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, du Kiwi au menu. On retrouve nos Néo-Zélandais pour Bolt Action et par conséquent, on s'écoute Shepherds Reign et son titre Le Manu. Les cinq musiciens Maoris (à l'image de ce que fait aussi Alien Weaponery) mélangent allégrement trash-métal et musique traditionnelle (avec un côté plus "prog", plus mélodique pour Shepherds Reign).

 


On en remet donc une (avant-dernière) couche avec le LRDG pour Bolt Action, force prévue pour la zone d'affrontement d'Afrique du Nord (donc, plutôt en 1942 en Tunisie et Libye pour les forces du Commonwealth).

On commence avec le reste des fantassins. Il me semble en avoir oublier un, mais bon, c'est pas bien grave ! Les trois premiers sont de la gamme Perry Miniatures et les seconds (qui ont ma préférence alors que les proportions sont moins réalistes) de chez Artizan Designs.



 

On enchaîne avec les deux figurines qui seront les officiers. J'adore le barbu avec la main à la poche, le flingue négligemment porté sur le côté. Le flegme britannique avec la tête du capitaine Haddock !

Et on finit avec un nouveau camion, le troisième ! Cette fois-ci, c'est un Chevrolet de 30 tonnes de chez Rubicon Models.



Et là, quel bonheur... ce kit, mes aïeuls ! J'ai acheté, pour tester cette marque, ce véhicule sur les conseils de Caillou qui ne disait que du bien de Rubicon. Bon, beeeeen, y'a pas photo... Ils éclatent allègrement la concurrence chez Rubicon. C'est du très haut niveau en terme de qualité de moulage et d'assemblage, vraiment le top. Pour la peinture, couches de base à l'aéro, pose des décalcos, comprises dans la boîte avec beaucoup de choix, ce qui permet de personnaliser le véhicule avec un petit nom néo-zélandais. On achève la bête avec un bon lavis marron et finitions diverses (dont l'empoussiérage) au pinceau.




Je dispose donc ainsi de 22 piétons, une équipe avec une arme d'appui (une mitrailleuse) et trois camions dont un avec un canon léger anti-char. Je me suis donc pencher sur les règles de Bolt Action (il était temps !), plus particulièrement les suppléments Armies of Great Britain et Duel in the sun.

 



Après une discussion avec Caillou (oui encore lui, cet homme de pierre est partout...), j'ai à ma disposition la liste suivante qui approche, en points, un total de 700 (avec de petits variations suivant les options retenues). Ne manque, en figurine, que la jeep du patron.

- Un lieutenant et son toubib.

- une escouade de 8 vétérans.

- une escouade de 10 vétéran.

- Une équipe avec mitrailleuse.

- Deux camions de transport de 30 tonnes (10 hommes).

- Un camion avec un canon Bofors.

- Une jeep (pour le patron). 

A priori, je ne pense pas agrandir cette force. Si c'est le cas, ce sera avec des troupes régulières mais pas des Anglais, trop classique. Ce serait plutôt des troupes du Raj (c'est-à-dire des troupes coloniales indiennes). Originalité, quand tu nous tiens ! Dans l'immédiat, je vais aussi me repencher sur les paras et commandos pour la Normandie / Arnhem / fin de guerre afin de leur donner un peu de force de frappe avec de l'artillerie et du char... mais c'est pas pour de suite !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

mercredi 24 mars 2021

Intervention ursidée

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, c'est Infinity. Donc il nous fallait une petit air frais, joyeux et entraînant Pourquoi ? Je ne sais...). Alors, j'ai pensé à SikTh et son métal progressif totalement barré et schizophrène aux sonorités futuriste avec le titre The Aura tiré de The Future In Whose Eyes?


Dans le cadre d'un défi sur Warmania, j'ai peint de nouvelles recrues pour mes Nomads. Ce sont deux Interventors de Tunguska, accompagnés par leurs fast pandas



Dans le background officiel du jeu, Tunguska possède les meilleurs hackers de la Sphère et le vaisseau s'est spécialisé dans la conservation d'information sécurisés, de données ou d'argent (oui, Tunguska, c'est un peu la mafia de l'espace...). Les Nomads sont ainsi réputés comme les meilleurs experts en sécurité cybernétique et informatique. Et parmi eux, les Interventors occupent une place privilégiée. Ces sont de très bons hackers mais aussi des militaires efficaces voués à des tâches de surveillance, de suppression électronique, de contre-espionnage ou d'ange gardien des TAG et autres machines... on a là une version féminine équipée d'un fusil d'abordage (comprendre, il fait des gros trous de près) et son collègue masculin se voit lui doté d'un fusil d'asaut "multi" standard. Nos amis hackers sont souvent accompagnés de fast pandas, des petits drones tout mignons qui servent de répétiteurs. Le hacker peut mesurer la portée de ses attaques / défenses cybernétiques depuis a bestiole, concrètement cela veut dire que sa zone d'influence est augmentée.

Niveau couleur, je suis évidemment resté sur mon schéma noir / orange propre à Tunguska. Et pour les pandas, pas de fantaisie charmante, ils ressemblent à... des pandas. Allez, photos...




 

On se retrouve bientôt avec du Bolt Action et la suite du projet LRDG et d'autres trucs...

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

dimanche 21 mars 2021

Démon ? Vous avez dit démon ?

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Petit billet rapido pour causer non pas pitoux mais d'une BD. Et comme c'est un livre, on s'écoute un titre des Ricains de Clutch tiré de leur album Book of bads decisions.


 

Donc, aujourd'hui, petit coup de projecteur sur la BD Démonistes. Pourquoi me direz-vous ? Et bien, je vais être direct et honnête, le dessinateur de ce livre, GeyseR, est un ami donc, oui, je lui fais un peu de pub. Et pour ceux qui douteraient de ma probité, et bien sachez que je n'en ai rien à secouer. Si je n'avais pas apprécié la BD, je n'en auras pas parlé, point barre.

 


Alors, Démonistes, c'est quoi ? L'action se déroule dans un univers médiéval relativement classique (pour les adeptes du genre) vu que l'on a du magicien, du soldat et des monstres et que les démons sont au centre de l'univers (c'est la principale particularité, ils sont pas forcément "méchants"). Un portail démoniaque a été ouvert en plein cœur de Surin, la capitale du royaume où se déroule l'action. Il faut le refermer sous peine de voir ledit royaume dans un sacré mauvais pétrin. Seul Vlad (le brun sur la couverture avec sa coupe de rocker des années 70), un puissant démoniste, en a le pouvoir. Problème, Vlad boude, on sait pas trop où il est. Du coup, Tillie, la (jolie) héroïne (la blonde sur la couv') se lance à la recherche de son ami (oui, ils ont fait leur études ensemble... plein d'études...). De cette base simple, les péripéties s'enchaînent et on a droit à des flashbacks sur la jeunesse et les études de Tillie et Vald, ces retours en arrières étant narrés par un autre personnage important, Hepsar, un démon. Bref, ce volume 1 pose bien l'histoire, on a envie de savoir comment ça finit. 

 


Mais ce n'est pas le seul atout du livre. Non, il vaut aussi par son humour décalé, potache, "geek" diraient certains, limite lourdingue mais c'est assumé. C'est pas prise de tête, y'a pas mal de références (sans déconner, Pampulilu ?!) notamment à Harry Potter. Le dessin de GeyseR s'est mis au diapason pour donner un petit côté manga/cartoon, qu'il n'y avait pas par exemple dans d'autres de ces œuvres  Androïdes ou le jeu Forteresses et Clans mais qui était présent dans les illustrations du jeu Totem ! sorti chez Grumpy Dwarf). Style que certains n'apprécieront pas, perso, j'aime bien le style de GeyseR en général donc je n'ai pas été déçu. La colorisation flashe mais apporte un vrai plus dans l'ambiance des scènes. En gros, pour faire simple et établir une glorieuse filiation, on est dans l'esprit du monde de Trolls de Troy

Si vous cherchez du gros roman graphique ou de la BD adulte sur des sujets "sérieux" (comme la guerre, la politique ou la cuisson des betteraves), passez votre chemin. La BD semble en effet plus destinée à un public ado / jeune adulte mais dans son genre, elle est sympa. Ce n'est certes pas la BD de l'année mais elle permet de passer un agréable moment !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

samedi 13 mars 2021

Garage Inc.

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, on cause véhicules. Donc, on s'écoute du Metallica. Les four horsemen (période Newsteed) avait commis une (plutôt bonne) compil' de reprises intitulée Garage Inc. car le groupe les jouaient dans leur prime jeunesse - dont ce free speech for the dumb de Discharge - à l'époque où ils répétaient dans les garages de leurs parents...  


Donc, aujourd'hui, une grosse fournée de véhicules, à la fois pour Space Hulk / WArhammer 40 000 et pour du post-apo. 

On commence par Space Hulk. Je poursuis la peinture de décors pour égayer les sombres pièces et corridors de ces immenses vaisseaux dérivant dans l'espace. Profitant de l'offre Conquest, j'ai acheté deux espèces de tracteurs / engins de chantier. Ils ont été peints en rouge (couleur du Méchanicum) et vieillis à grands coups de rouille comme le reste du mobilier du vaisseau que vous avez peu croiser sur ce blog (portes, barils etc...). Ils viendront meubler de manière convaincante un atelier ou un dock...

   

 
 
 

Autre projet orienté modélisme, du post-apo. Je vais finir par avoir une grosse table plein de décors sans m'être soucié de me pencher sur les règles de Zona Alfa ou de tout autre jeu suivant l'Apocalypse... Bref, rejoignent la cohorte de décors et véhicules déjà passés dans l'atelier un camion benne, un engin élévateur de chantier et un puta*** de gros tout-terrain produit par Mercedes. Tous achetés chez Action pour 3 ou 4 euros et "pimpés" par mes soins.

 


Développé à l’origine pour l’armée australienne, le Mercedes G63 AMG 6x6 est un tout-terrain monstrueux de près de 4 tonnes et plus de 500 chevaux sous le capot. Bref, un cauchemar pour écologiste, un fantasme pour guerrier post-apo...

J'ai commencé à le "postapocalypsiser" avec quelques rayures et des plaques de métal servant de protections contre les tirs. Une mitrailleuse a ensuite été ajouté à l'arrière. Pour la peinture. Sous-couche noire, puis une première couche blanche en zénithal. J'enchaîne ensuite avec la couleur de base à l'aérographe, ici, un rouge tirant sur le marron. Quelques lavis, principalement marrons, pour accentuer la profondeur et viennent les finitions avec les effets de rouille et l’empoussiérage avec des pigments en brossage à sec sur le bas de caisse et les roues. L'ami Luis, survivant de son état et déjà aperçu sur ce blog est là pour l'échelle.





Direction maintenant le chantier avec un camion benne. Pas d'aéro sur celui-ci, j'ai testé une peinture Contrast bleue de GW sur une grande surface, pour voir ce que ça donnait. Bon, c'est pas mal... La Contrast a pour but de simuler les... contrastes sur une surface. Étonnant, non ? De de côté-là, le produit fait son taf. Mais sur les grandes surface, comme je m'y attendais, difficile d'avoir un aspect complètement lisse. Pour du véhicule usé, ça passe sans problème. Par contre, si vous voulez un rendu tout propre, ça va être plus ardu de l'obtenir...




Et pour finir, toujours au rayon chantier, l'engin élévateur / transpalette. Même processus que pour le 4x4 ('fin, 6x6...). Sous-couche noire, couche de blanc zénithal, jaune à l'aéro, lavis, finitions...



Faudra que j'essaie de faire une photo ou deux d'une table avec tout ce matos à l'occase... On se revoit bientôt avec de l'Infinity, du Bolt Action, du Super Dungeon Explore et peut-être d'autres trucs... allez savoir 😉 !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

mercredi 3 mars 2021

Loulou et Nono

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Comme aujourd'hui on se concentre sur Infinity, je me suis dit qu'il nous fallait une bonne dose d'indus-métal. Je trouve que c'est le style qui colle le mieux à l'univers un peu mécanico-cybernético-fututriste d'Infinity. Donc, les Danois de Mnemic et leur titre Ghost issu de l'album Mechanical Spin Phenomena, sorti en 2003. Et puis le chanteur a un look de Wolverine, ça sera raccord avec la première fig du jour, tiens...

 Infinity donc, avec trois figs pour mes deux armées de cœur, Ariadna et Nomads.

On commence avec un poilu archaïque ariadnais, Cadin "Firststrike". C'est un wulver (une sorte de lycanthrope pour faire simple) issu du projet participatif lancé par Corvus Belli pour leur jeu Defiance. N'ayant pas participé à ce projet, comment cette figurine a-t-elle fini chez moi ? Et bien simplement par l'entremise de Caillou, qui me l'a refilé. Merci mon ami ! La fig est vraiment classe, dans une position très dynamique qui reflète bien l'esprit du bestiau, tout en délicatesse ! On l'entend presque crier... Une belle réussite. Niveau couleurs, j'ai fait simple et classique : cuir et vert militaire pour les vêtements, peau claire et cheveux roux.

On change d'armée et après l’arriéré, place à la haute technologie avec le duo Nomads Zoé et Piwell. Zoé est une ingénieur-hacker cyber-modifiée et est toujours accompagnée de son fidèle remote, Pi-well. Zoé est atteinte d'une maladie dégénérative due à une mutation d'un virus militaire. A l'âge de seize ans, elle avait fait remplacer une grande partie de son corps par du matériel antiseptique et des organes biosynthétiques, le tout financé par son père, un banquier de Tunguska peu scrupuleux qui finit par un peu trop trafiquer. Cela contraint Zoé à la fuite et à changer d'identité. Elle parvient à poursuivre des études supérieures en ingénierie et en cybernétique, tout en apprenant à se servir d'une arme à feu et vivre en cavale. Pour la faire courte, elle s'engage ensuite dans l'armée Nomad, le contrat pesant sur sa tête est annulé et au passage, elle construit de ses propres mains un Remote, Pi-well. Bref un background bien sympa et qui explique les particularités de la fig. En effet, vu de près, on voit nettement qu'elle possède des implants (son bras gauche par exemple) et j'ai peint certaines parties du corps (cou, bassin) en blanc façon "céramique" ou métal pour refléter ces organes synthétiques. Pi-well est lui orange pour deux raisons : coller au schéma des autres figs Tunguska et pour rendre hommage à un célèbre petit robot orange de mon (notre ?) enfance (comme ça, tu piges le titre de l'article) !


 

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

vendredi 19 février 2021

Raid dans le désert, épisode III

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Pour débuter aujourd'hui, les Irlandais de God Is An Astronaut (et le titre Fade) avec leur post-rock planant et mélodique (sans chant pour les plus frileux). Idéal pour se balader sous un ciel étoilé dans le désert...

 

Profitant des vacances, j'avance sur divers projets... d'où les nombreux articles à des dates rapprochées (comprendre, ça va se calmer !). Et c'est donc le retour du LRDG ! Pour rappel, deux articles ont déjà été consacrés à ce projet :  et  . Après les piétons, les véhicules ! Voici les deux camions Ford 30 CMP (pour Canadian Military Pattern). L'un est armée d'une mitrailleuse et l'autre  d'un canon Bofors AT suédois. Ces véhicules sont issus de la gamme Perry. Et j'ai été déçu. Alors, ils sont sympas et ont une vraie personnalité mais le moulage est vraiment pas bon et demande beaucoup de préparation. Et encore, au bout d'un moment, il y a certains recoins presque inaccessibles pour lesquels j'ai renoncé à poncer / modifier / nettoyer... en me disant que je ne faisais pas du modélisme militaire mais des pitoux pour jouer et que, par conséquent, j'allais les manipuler et leur faire faire "tut tut vroum !" sur la table, grand n'enfant que je suis resté...

Niveau peinture, couche de base à l'aéro (avant que la machine me claque entre les mains, voilà une péripétie qu'il faudra que je narre à l'occasion...) puis pose des décalcos. On enchaîne le reste (les nombreux détails) au pinceau. Les membres d'équipage sont peint à part puis collés (bon an, mal an...). Je dépose ensuite des pigments mélangés à un peu d'eau pour empoussiérer les camions. L'effet poussiéreux étant renforcé dans un second temps par un bon vieux brossage à sec de pigments.  Bon, au final, le rendu est pas si mauvais, faut juste pas s'approcher trop près. Photos (avec un p'tit décor qui peut servir de - gros - pion objectif) !


 


 Il ne me reste qu'une douzaine de figurines - dont les officiers - pour "finir" ce projet. Finir entre guillemets car, à terme, je pense rajouter quelques véhicules (des camions Chevrolet probablement, une ou deux jeeps...) à cette petite force. Et, même si cela n'est pas très historique, un char moyen. Alors, oui, le LRDG / SAS n'a pas utilisé de blindés mais en terme de jeu, histoire d'avoir un peu de punch face à des ennemis, par exemple les Italiens de Caillou ( Avanti ! ), on peut tout à fait imaginer des renforts de la 8ème Armée venant donner un coup de main aux commandos.

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !

lundi 15 février 2021

Rase-mottes All-stars

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Aujourd'hui, c'est Blood Bowl ! Donc, musique d'ambiance avec le hard-rock sauce gasconne tradi de Boisson Divine et le titre Troisième mi-temps, qui colle pas mal à l'équipe dont on cause aujourd'hui, les Halflings !

  

Et une fois n'est pas coutume, peu de photos et beaucoup, mais alors beaucoup de texte...

Il y a quelques temps, l'ami GiLel (gloire à lui !) m'a refilé une fig assez improbable. GiLel est une sorte de fétichiste de Blood Bowl son blog ). Il doit posséder une bonne quinzaine d'équipes, du matos à foison, des terrains etc etc. Et donc, il a des trucs ultra-collector. Dont le All Star ci-dessous. Sorti en 2013, ce personnage était un profil expérimental créé par Franck Hill, alias Badger, un joueur anglais et organisateur d'un gros tournoi outre-Manche. Les règles en français ont été récupérées sur le site du club de BB de Rennes. 

Et voici donc, Petit-Ventre (en français...) peint aux couleurs de mon équipe d'Halflings, les Vignerons de Grünhügel ( VI-GNE-ROOOOONS !! ) et ses règles (oui, y'en a une sacrée tartine, logique pour un Halfling, non ?). 

 


 

***********

Belly Smalls (aka Petit Ventre)

 Mais qui es-tu, Belly Smalls ?

Belly est un Halfling connu pour son appétit gargantuesque qui lui vaut d'être une véritable boule de gras, ou seuls dépassent bras, jambes et une tête de rouquin. Un jour que Belly assistait à un match de Blood Bowl opposant les Halflings des Moot Mighties aux Gobs Evil Gitz. Et là, c'est le drame. Le banc sur lequel est assis Belly craque sous son poids et le Halfling roule vers le terrain et dégomme une bonne partie des joueurs gobelins façon bowling. Belly finit sa course en plein dans la tribune accueillant les supporters des Gitz, aplatissant de nombreux fans adverses. Sans surprise, l'entraîneur des Moot Mighties saisit alors tout le potentiel de Belly. Ce dernier se vit offrir un véritable pont d'or de bouffe et fut prestement équipé d'une armure de fonte composée de deux marmites soudées. Les Mighties intégrèrent Belly qui fut utiliser comme briseur de lignes adverses. Pour la première fois, l'équipe de Halflings se mit à gagner des matchs permettant à Belly de devenir une véritable légende vivante au sein de la ligue. Désormais, Belly a quitté les Moot Mighties et se vend au plus offrant. 

Et en terme de jeu ?

Prix : Pour engager Belly, les équipes halflings doivent débourser la (rondelette...) somme de 250 000 pièces d'or. Ce sera le double (500,000) pour toutes les équipes d’Elfes, de Hauts-Elfes et d’Elfes Sylvains. Belly refuse de jouer avec d'autres équipes.

L’armure de Belly a été enchantée par un sorcier pour pouvoir bouger magiquement. Mais l’enchantement qui en résulta est imparfait. Belly perd souvent le contrôle de sa vitesse et de la direction dans lequel il veut aller...

Compétences : Boule Géante, Châtaigne, Griffes, Idole des Foules, Manchot, Solitaire.

Boule Géante:

- Belly ignore systématiquement les compétences stabilité, lutte et parade

- il DOIT transformer les résultats de blocage « les deux joueurs à terre » en « adversaire repoussé ».

- Belly doit TOUJOURS poursuivre son adversaire. 

- Belly doit TOUJOURS effectuer l’intégralité de son mouvement (sauf cas particuliers). 

- il ne peut JAMAIS être agressé (qui serait assez fou pour écraser ses crampons sur une boule de métal de plus d’une tonne ?!).

Déplacement :

Au début du tour de Belly, TROIS cas de figures sont possibles :

  1. Belly est en pleine possession de ses moyens (c’est-à-dire ni à terre, ni sonné, KO ou blessé). Il est contrôlable. Belly ne réalise que des actions de mouvement. Il ne peut pas mettre le paquet. Belly ne fait pas d’esquive quand il quitte une zone de tacle mais il possède cependant une zone de tacle tant qu’il n’est pas plaqué, sonné, KO ou blessé.

    Au début de son tour, il fait un jet d’agilité non modifié (4+). En cas de réussite, il peut avancer du nombre de cases désiré (de 1 à 8). En cas d’échec, sa vitesse est déterminée aléatoirement par un D8 (lancez immédiatement). Le nombre de cases parcouru sera égal au résultat du dé. Une fois le mouvement de Belly déterminé, il faut placer le gabarit de renvoi au-dessus de la tête de Belly, et effectuer un nouveau test d’agilité non modifié (4+). En cas de réussite, Belly peut déterminer la direction qu’il souhaite (parmi les trois possibilités du gabarit de renvoi). En cas d’échec, il faut utiliser le gabarit de renvoi en jetant 1D6 (à la manière d’un chaîne et boulet). Belly se déplace toujours en ligne droite et doit toujours effectuer la totalité de son mouvement (sauf turnover), même si cela l’entraîne dans le public ! Si Belly sort dans le public, son équipe subit immédiatement un turnover et Belly subit un jet de blessures (voir plus bas).

    Notez que si Belly est « à terre », il n’a jamais besoin d’utiliser de points de mouvement pour se relever (puisque techniquement, il n’a pas été mis au sol !).

  2. Belly a été mis à terre (mais l’armure n’a pas été franchie). Il est partiellement contrôlable. Si Belly est plaqué pendant un tour, sans que son armure soit percée, il perd ses zones de tacles, ne peut plus soutenir, ni empêcher les soutiens adverses. Pour le tour suivant, sa force et sa direction seront déterminées aléatoirement. Sa Force avec un D8, sa direction avec le gabarit de renvoi (comme un chaîne et boulet). Il n’est pas obligé de jouer en premier.

  3. Belly est sonné, KO ou blessé, autrement dit : totalement incontrôlable !

    Quand Belly est sonné, KO ou blessé, il reste sur le terrain (voir plus bas), mais n’exerce plus de zone de tacle, ne peut plus soutenir et n’empêche plus les soutiens adverses. Si Belly démarre son tour en étant sonné, KO ou blessé, il est obligé de jouer en premier durant le tour (aucune autre action d’aucun autre joueur ne peut être entreprise avant que Belly n’ait été joué !) et l’intégralité de son mouvement est déterminée aléatoirement : jetez un D8 pour le nombre de cases qu’il doit parcourir, puis un D8 pour la direction (en utilisant le gabarit de dispersion). Belly bouge alors en ligne droite, jusqu’à la fin complète de son mouvement, à moins qu’il ne sorte du terrain ou rencontre un autre joueur (il devra néanmoins terminer son mouvement après avoir bloqué ce joueur, s’il en a la possibilité).

    Si Belly sort dans le public, son équipe subit immédiatement un turnover et Belly un jet de blessures (voir plus bas).


Bastooooon ! 

Plus le mouvement de Belly augmente, plus grande est sa force. Si durant son mouvement, il entre dans une case occupée, Belly doit effectuer un blocage, que la case soit occupée par un adversaire ou un coéquipier (notez que répulsion ne fonctionne pas). Belly suit les règles de blocage classiques, hormis que sa force est déterminée par son mouvement. Ainsi, si Belly doit faire 5 cases de mouvement, il bloquera tout ce qu’il rencontrera avec une force de 5. 

Tous les joueurs à terre (couchés ou sonnés) sur son passage se font rouler dessus ; pour représenter ceci, ils sont repoussés et prennent un jet d’armure (la compétence châtaigne ne peut pas être utilisée). Belly doit suivre s’il repousse un autre joueur, et doit ensuite continuer son mouvement comme décrit ci-avant. Belly continue donc tout son mouvement quelque soit les obstacles rencontrés (sauf cas particuliers, voir ci-dessous) ! Notez qu’il est possible de repousser un joueur ou de lui ‘rerouler’ dessus pour le ‘rebloquer’ tant qu’il lui reste du mouvement.

Notez que Belly peut être bloqué, plaqué, sonné, mis KO ou blessé normalement, mais dans tous les cas, il restera sur le terrain (même mort !).

Durant le tour adverse, sa force est déterminée en fonction de son dernier mouvement. S’il avait obtenu 3 à son jet de mouvement au tour précédent, considérez qu’il a 3 en force. Lancez les jets d’armure et de blessure normalement mais, le cas échéant, placez la figurine de la supportrice dans la case pour représenter la blessure de Belly (KO ou pire…). Belly est en effet trop lourd pour tenir sur une civière, et doit donc rester en jeu jusqu’au prochain TD, la fin de la mi-temps ou jusqu’à ce qu’il soit jeté dans le public. Il détermine alors son mouvement aléatoirement pour les prochains tours (voir le paragraphe « Belly est incontrôlable ! »).

Si Belly bloque un joueur de sa propre équipe, il n’y a pas turnover, sauf si le joueur est plaqué.

Si Belly roule sur un joueur de sa propre équipe à terre, il n’y a pas turnover, le joueur était déjà à terre.

Si Belly est plaqué suite à un blocage durant son propre mouvement, alors son mouvement s’arrête immédiatement et l’équipe active subit un turnover.

Rien ne peut stopper le mouvement de Belly mis à part trois événements :

Belly est plaqué suite à un blocage. Son équipe subit immédiatement un turnover.

Belly bloque un joueur qui a pris racine, ou roule sur un joueur au sol qui a pris racine. Quelque soit le résultat de l’action, Belly ne peut plus avancer et le joueur enraciné ne sera pas repoussé. Le mouvement de Belly prend alors immédiatement fin, même si le joueur enraciné est sorti du terrain (KO ou blessé).

Belly sort dans le public… (voir ci-dessous).

Dans la foule...  

Si jamais le mouvement de Belly l’entraîne hors du terrain, dans le public, il passe les 1d3 prochains tours à aplatir des fans. 

Belly subit immédiatement un jet de blessure.

Son équipe subit immédiatement un turnover.

Lancez un D6 : sur un résultat de 1 à 4, Belly a écrasé des fans de l’équipe adverse ! Réduisez immédiatement le FAME de l’équipe adverse de 1 point jusqu’au terme de la partie. Si ce n’est pas possible (FAME de 0), augmentez de 1 point le FAME de l’équipe de Belly (avec un maximum de +2).

Sur un résultat de 5 ou 6, Belly a écrasé les fans de sa propre équipe ! Réduisez immédiatement le FAME de sa propre équipe de 1 point jusqu’au terme de la partie. Si ce n’est pas possible (FAME de 0), augmentez de 1 point le FAME de l’équipe adverse (avec un maximum de +2).

Puis, placez la figurine de Belly sur les marqueurs de tours pour représenter le temps passé dans le public (cf. le résultat du 1D3 obtenu plus haut). 

Ensuite, il doit rejoindre le match (si un TD n’est pas inscrit ou que la mi-temps n’a pas été encore sifflée). Belly revient par la case par laquelle il est sorti. Au début du tour de l’équipe de Belly, placez le gabarit de renvoi sur cette case et lancez 1D6 pour déterminer la direction. Puis lancez 1D8 pour déterminer le mouvement de Belly (comptez la première case). Enfin, effectuez l’intégralité du mouvement de Belly.

***********

Deuxième star du jour, là encore un profil venu de chez les Grand-Britons à l'occasion d'un grand tournoi annuel en 2013, Maude Du Chocolat Rosbif. J'ai légèrement modifié le nom pour lui donner un côté plus masculin parce que Maude, chez moi, c'est féminin.... Évidemment, il n'existe pas de fig officielle. Et il n'est pas aisé de trouver une fig qui colle au profil à moins de faire de la conversion. Faut-il encore en avoir le talent ! C'est pas mon cas... j'ai donc mis le grappin sur une fig Reaper (à pas cher... à peine plus de trois euros) de cuistot qui fera l'affaire. Lui aussi peint au couleurs des Vignerons de Grünhügel. J'ai traduit la carte en français et vous ai mis les règles du monsieur. 




***********

Archibald "Du Chocolat" Rosbif

Gâteaux magiques, règles spéciales.

Une fois par tour, Archibald peut lancer un de ses gâteaux magiques. Choisissez quel gâteau vous souhaitez lancer puis suivez les règles ci-dessous. Un lancer de gâteau s'effectue comme si Archibald tentait une passe.

Friandise ‘Rocher-Surchar’ 

Fabriqué par Archibald à partir d’une pâte unique qui s’alourdit dans l’air, le "Rocher-Surchar" commence à grossir sitôt quitter la main de son lanceur, et à s’alourdir. Quand il redescend, le gâteau s’apparente davantage à un bon gros rocher des familles. Si le "Rocher-Surchar" atterrit dans une case occupée, amie ou ennemie, réalisez immédiatement un blocage contre l’occupant de la case avec une Force aléatoire d’1D6. Une fois l’action résolue, le "Rocher-Surchar" redevient une inoffensive friandise croustillante (tout ce qu’il y a de plus délicieux, s’accordent à dire les apothicaires).

Tartes à la Glu

Elles sont fabriquées à partir d’une glu magique, et une fois libérées de leur carton d’emballage (généralement sur le beau gazon d’un terrain de Bloodbowl), se comportent comme un dessert gluant habité par le démon. Si une tarte à la glu atterrit sur une case occupée, la glu rampe rapidement sur le pauvre occupant de la case et recouvre immédiatement celui-ci (mettez un petit gâteau sous le joueur touché par la glu su vous en avez la possibilité).

L’occupant de la case ne voit plus rien, et ne peut plus ramasser, lancer ou attraper le ballon, perd ses zones de tacle, comme s’il avait subi un jet réussi de Regard Hypnotique. Il gagne la compétence extraordinaire Prendre Racine, et peut bouger aléatoirement (si bien sûr il n’a pas pris racine d’abord) : pour bouger, lancer un D6, et utiliser le gabarit de renvoi pour chaque case de son mouvement. Le joueur est collé par la glu jusqu’à ce qu’il réussisse à se libérer : jetez 2D6, le résultat doit être égal ou inférieur à la valeur de sa Force + Agilité. (Exemple, un trois-quart humain doit obtenir 6 (force 3 + agilité 3 ) ou moins sur 2D6 pour se libérer de cette glu amicale). Si le jet est réussi, le joueur doit transmettre la glu à un autre joueur (ami ou ennemi) depuis une case adjacente, sinon la glu le recouvre à nouveau.

Si la tarte atterrit sur une case inoccupée, placez un marqueur gâteau sur cette case. La glu libérée se déplace d’1D3 cases entre les tours de chaque équipe (le coach de l’équipe qui vient de finir son tour contrôle la glu). Utilisez le gabarit de renvoi pour chaque case du mouvement de la glu, jusqu’à ce qu’elle atteigne une nouvelle victime dans une case occupée, sorte du terrain, qu’un Touchdown soit marqué, ou que la mi-temps soit sifflée.

Gâteau "Mort par le chocolat"

Ces gâteaux ont un pouvoir attractif quasi irrésistible pour celui qui pose son regard dessus. Le joueur hypnotisé par le gâteau n’aura plus qu’une envie : "ce gâteau a l’air mortel, il faut que je le mange absolument". 4 joueurs ayant goûté ces gâteaux en ont donné les impressions suivantes dans des interviews d’après-match : "J’ai vu un muffin au mithril" pour un nain, "une délicieuse cuisse d’elfe" pour une goule, une "chose étrange trop belle pour être décrite" pour un haut elfe, tandis qu’un joueur nordique ayant goûte le gâteau n’a pu faire aucun commentaire, semble-t-il trop alcoolisé.

Si le "Mort par le chocolat" atterrit dans une case occupée, l’occupant DOIT manger le gâteau immédiatement. Jetez un D6 dans la table suivante pour déterminer son effet :

D6 :

1      Hm-mmm! Pas si mal ! Le gâteau est vraiment excellent, le gâteau n’a aucun effet.

2    Chocalcoolique ! Une irrésistible envie de gâteau submerge le consommateur, qui DOIT lever la tête vers Archibald et avancer vers lui en ne faisant que des actions de mouvement, jusqu’à ce qu’il puisse finalement bloquer Archibald et lui voler un autre "Mort par le chocolat’ (lancez alors un D6 pour déterminer l’effet du nouveau gâteau ingéré).

3     Ciel chocolaté ! Le consommateur a bien graillé, c’est sans doute le temps de faire une petite sieste bien méritée. Placez le joueur sur le dos dans sa case (comme s’il était couché).

4     C’est le mien ! Sentant que quelqu’un veut absolument lui prendre son gâteau, le joueur se couche sur le sol pour recouvrir sa part de gâteau et la garder pour lui seul. Placez le joueur sur le ventre dans sa case comme s’il était sonné.

5     Migraine! Le consommateur est KO avec un sérieux mal de crâne.

6     Mort de plaisir ! Oh mon dieu, ce gâteau divin t’a tué ! Placez le joueur touché dans la fosse à blessures. Les jets d’apothicaires et de régénération sont autorisés.

Les enchantements des gâteaux ‘Mort-par-le-chocolat ne fonctionnent pas si les gâteaux tombent dans des cases inoccupées.

**********

Voilà donc deux profils très "bloodbowlesques" dans l'esprit. Il vous sera assez facile de trouver une fig pour Archibald et de l'aligner dans votre équipe (avec l'accord de votre adversaire). Ce sera un peu plus compliqué pour Petit-Ventre mais vu le bazar que peut apporter son profil sur un terrain, ce serait dommage de ne pas se montrer inventif et s'en priver, non ? Bon match à tous !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !

Hasta siempre, Compañeros !