vendredi 29 janvier 2016

Steppe irlandaise

Salut à toi, compañero figuriniste !
Hier, pour la première fois depuis un bon moment, je me suis rendu à l'asso qu'il m'arrive de fréquenter, la GUILD, où sévissent quelques autres malandrins tels que Whispe, GiLel, Morikun ou encore Caillou, pour ne citer qu'eux... c'est d'ailleurs le dernier cité que j'affrontais dans une partie de SAGA en 4 points. Cette bataille a vu l'improbable affrontement entre les (superbement peints) Irlandais de Caillou et mes Cavaliers des Steppes dont c'était le baptême du feu (enfin, de la flèche et du javelot...). 
De suite quelques images de la marave...

Ma ligne de bataille (de bas en haut) : une unité de Levées, un groupe de Guerriers, le Seigneur et les Gardes et le reste des Guerriers

Les Irlandais de Caillou

Les Cavaliers lancent l'assaut contre les troupes celtes

Les Gardes et le Seigneur

Une vue générale de la bataille avec des Irlandais ayant opté pour une stratégie défensive
Pas de rapport de bataille en bonne et due forme mais plutôt quelques réflexions sur cette faction que j'ai joué pour la première fois. Bon, sans surprise, ça va vite. Trente centimètres de mouvement et 15 de portée au tir... c'est donc une faction très très mobile. Autre point fort, là aussi ce n'est pas surprenant, la capacité à faire pleuvoir un nombre de tirs proprement hallucinant (pour SAGA...) sur l'ennemi avec la quasi-certitude de soit pouvoir baisser son armure et/ou sa sauvegarde ou éviter par la suite le corps-à-corps... Par contre, cela nécessite un minimum de "doigté". La tactique adoptée va dépendre assez rapidement des dés SAGA. Un bon tirage et plusieurs unités vont pouvoir tirer et se mettre à l'abri. Un mauvais tirage et il faut temporiser. Autre écueil, la gestion de la fatigue. S'il veut l'emporter votre adversaire devra vous choper au combat rapproché et sera contraint de vous ralentir en utilisant vos fatigues ou en usant aussi du tir. Ce que fit parfaitement Caillou hier, ses Irlandais, plus lents, ont utilisé leurs javelots pour éliminer bon nombre de mes cavaliers (et ce malgré la légendaire malmoule de mon adversaire, d'ailleurs, dans plusieurs pays asiatiques sont nom signifie désormais "lancer de dés foireux"). Autre point faible des Cavaliers, ils sont fragiles. Par conséquent, il faut anticiper les inévitables pertes et les gérer au mieux, par exemple en sacrifiant les unités affaiblies, comme avec la compétence Videz vos carquois, qui, couplée à d'autres, permettent à ladite unité de faire un dernier carnage dans les rangs adverses avant d'être retirée de la table.
Pour cette partie, j'avais aligné un point de Gardes, deux de Guerriers et un de Levées. J'avais ensuite divisé mes seize Guerriers en trois groupes, deux de cinq et un de six afin qu'ils bénéficient de la plupart des Capacités SAGA de la faction, réservées aux groupes de cavaliers de six membres ou moins.
Avec le recul, il me semble que cette faction peut se passer de Gardes et, en quatre points, en aligner trois de Guerriers (voire quatre) et un de Levées. Trois points de Guerriers, ça veut dire vingt-quatre hommes donc quatre groupes de six cavaliers (et autant de dés SAGA sans oublier les deux du Seigneur). Les Levées sont elles utiles comme tireurs (étonnant, non ?) et aussi comme "écran" pour protéger vos cavaliers notamment avec Tir croisé.
Au final, c'est une faction sympa à jouer mais très difficile à prendre en main. Ouvertement, elle est à déconseillée à des débutants car complexe à appréhender. Il n'est pas facile durant la partie de mettre en place la synergie des compétences du plateau. A l'inverse, un joueur vétéran ou aimant les factions "techniques" y trouvera son bonheur !

Si Le Caillou est de passage par ici, il nous livrera peut-être le point de vue  de l'adversaire ;-) .

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui.
Hasta siempre, Compañeros !

dimanche 24 janvier 2016

Blues Br'ork'thers

Salut à toi, compañero figuriniste !
Comme tu l'a sans doute remarqué, cher lecteur, face à l'impitoyable déluge de spots radios, pubs TV et autres très agaçants spams publicitaires surgissant sur l'écran sur lequel s'étale à l'instant ma prose, nous sommes en pleine période de soldes... l'occasion de se faire plaisir avec des tonnes d'objets dont vraisemblablement nous n'avons pas réellement besoin. Comme des jeux ou des figurines. Au hasard, hein... Bref, j'ai donc aussi lâché quelques brouzoufs. De passage dans un magasin de "culture" (comprendre des livres) et de loisirs créatifs que je ne nommerai pas, j'ai mis la main sur une boîte d'Orks pour 40K. Je ne joue plus à 40K ET je n'avais pas prévu d'acheter des Orks (en fait, je n'ai plus acheté de figs GW depuis... pfffff... au moins). Mais le double compo 70% de réduc' /  demande avec sourire de ma gamine équivaut à peu prés à ce qui suit :



Puis...


Et oui, car si je ne joue plus à 40K, j'ai la grosse boîte de Space Hulk. Et ma gamine veut jouer avec les Orks. J'ai renoncé à comprendre la psychologie féminine. Définitivement. Il y a donc désormais des Orks qui trônent fièrement aux cotés des Petits Poneys et des Barbies. J'ose à peine imaginer ce que cette rencontre pourrait donner dans une scène d'un Toy story... passons...
Voici donc sous toutes les coutures les Blues Br'Ork'thers que nous nommerons Pipo et Mimbo.










Faut reconnaitre que GW fait quand même de la bonne came et que c'est toujours un plaisir à peindre. Bon, après, le prix, la "logique" commerciale, tout ça tout ça, débat sans fin, on va pas le refaire ici pour la millième fois ;-) !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui.
Hasta siempre, Compañeros !

dimanche 17 janvier 2016

Objectifs "so british"

Salut à toi, compañero figuriniste !
Comme chaque trimestre, le forum Warmania organise un concours de peinture. Les participants ont jusqu'au 31 mars pour réaliser au minimum quatre pions objectifs, de préférence en lien autour d'une thématique ou d'un jeu : http://www.warmaniaforum.com/index.php?showtopic=53749  
Parmi les (certainement nombreux) projets qui vont occuper mon année 2016 au niveau figurines, il y a la constitution d'une petite force pour Bolt Action. J'ai opté pour des parachutistes anglais. Le concours est donc une bonne occasion pour réaliser quelques pions objos simples pour ce jeu qui pourront servir pour mettre en place des scénarii spécifiques. J'aurai ensuite une bonne trentaine de piétons à peindre pour pouvoir aligner les 500 points réglementaires de base pour le jeu... mais ceci fera l'objet plus tard d'autres billets !
Place aux photos :

Objectif 1 : un para britannique secourant un compagnon blessé. Cette figurine est offerte avec le livre de règles en Français de Bolt Action. Elle présente l'avantage de faire triple emploi pouvant être utilisée comme pion objectif mais aussi comme simple soldat ou sous-officier au sein d'une escouade ou, encore, comme infirmier.

Objectif 1 : vu de côté.

Objectif 1 : vu de derrière.

Objectif 2 : le panneau indiquant l'entrée de la bucolique bourgade de Merville, lieu du parachutage des sujets aéroportés de sa Gracieuse Majesté lors du D-Day en Normandie, le 6 juin 1944.

Objectif 2 : le même panneau de bois, mais vu de derrière.

Objectif 3 : une réserve de carburant, un peu d'huile et une mitraillette.

Objectif 4 : ce sont des bitz de la Garde Impériale pour Warhammer 40 000. Mais un sac à dos avec des grenades et une pelle, ça fait suffisamment universel pour faire le boulot !

Enfin un dernier petit mot, merci à tous ceux qui viennent jeter un œil sur ce blog (voire le lire et laisser un commentaire), la barre des 3000 vues vient d'être franchi. Le résultat est modeste mais faut bien commencer...
C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui.
Hasta siempre, Compañeros !

mercredi 13 janvier 2016

Retour à Jomsborg II

Salut à toi, compañero figuriniste !
Et oui encore du poilu païen buveur de bière, encore du Jomsviking  !
Comme prévu, débarquent aujourd'hui huit nouvelles têtes parmi ma bande de Jomsvikings pour SAGA.

Les huit Guerriers réunis.






Avec ces huit guerriers, j'atteins donc les 4 points jouables. Enfin, jouables, ou presque. Il me manque encore mon Seigneur. Hors, j'ai jeté mon dévolu sur une référence de chez Hasslefree qui n'est pour l'instant disponible qu'en résine, donc chère... je me l'offrirai lorsqu'elle passera en métal (donc moins chère).


Enfin, pour finir cet article, ultime retour sur le concours "Paint it black". Le public (vous, en fait hein...) s'est exprimé et a élu la fig de gangsta de Whispe Prix Spécial du Public. L'ami (oui cas c'est un copain) Whispe remporte donc une fig Infinity, ce qui tombe plutôt pas mal vu qu'il me semble que le monsieur s'intéresse de plus en plus à cet excellent jeu. J'essaierai de lui remettre en mains propres quand on se croisera à notre assos' commune. Je tiens aussi à signaler le fair-play et l'élégance de Jerreck qui m'a signalé une erreur dans le comptage des voix à son propre détriment. Je vais voir si y'a pas un petit truc qui traîne dans mes cartons pour saluer le geste ;-) .

La figurine de Whispe, Prix Spécial du Public.

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui.
Hasta siempre, Compañeros !

vendredi 8 janvier 2016

Retour à Jomsborg

Salut à toi, compañero figuriniste !
Mise en ambiance musicale...


Retour donc à SAGA et dans le grand Nord, plus précisément dans la sémillante cité de Jomsborg.
Pour ceux qui ont la mémoire courte, étant un grand fana de ce jeu, je me suis lancé dans la constitution de ma... cinquième bande. Elle compte déjà deux points, quatre Gardes et huit Guerriers. Je suis donc en train de doubler les effectifs avec huit nouveaux Guerriers et quatre Gardes. Profitant d'une grosse commande de fin d'année, j'ai jeté mon dévolu sur des fig de chez Wargames Foundry http://www.wargamesfoundry.com/. Pour ceux qui ne connaissent pas, Foundry propose une trèèèèèèèèèèès large gamme historique dont des Vikings. Les figs Foundry sont fournies par blister de six ce qui tombe plutôt bien, huit et quatre...  six et six... j'vous fais pas un dessin.
Rester à choisir les deux packs.


A l'arrivée des figs, j'ai pu constater - avec soulagement - que leur taille était parfaitement compatible avec la gamme de Gripping Beast d'où provenaient les premières figs de la bande. Autre point important, ces pitous sont juste du bonheur à peindre... alors oui, elles sont old-school. Mais la gravure est impeccable et chacune d'entre elles possèdent une vraie personnalité.
Bref, j'ai commencé par sélectionner les quatre figurines qui constitueront un groupe de Gardes. Dans la première série, Harald s'est imposé sans la moindre hésitation vu sa pose. De même, vu sa carrure, Rollo fut retenu. Dans la seconde série, Hrungir et son épée tendue ainsi que Gunnar ont retenu mon attention.

Puis, hop, session peinture... voici le résultat.

Les quatre  Gardes réunis, où l'on constate les larges statures de Rollo et de Gunnar... Pour le cerveau, s'adresser à Harald.

Les mêmes disposés différemment, histoire d'avoir une autre vue.

Harald de près, cheveux au vent...

Gunnar de dos, avec son bouclier réalisé à main levée.

Rollo gueule d'ange et sa barbe.
 La suite, ce sera donc les huit autres figurines qui seront réunis au sein d'un groupe de Guerriers. Ils sont déjà en cours de traitement mais je ne sais pas quand j'aurai le temps de les finir...

J'en profite pour rappeler que vous pouvez voter pour le Prix du Public du concours "Paint it black", voir le post du 2 janvier, trois posts plus bas ;-). Après la victoire de Minus et de son Plague Doctor, il reste huit candidats en lice pour gagner une figurine pour le jeu Infinity. Et c'est vous qui voter pour votre fig préférée.
A l'heure actuelle, Whispe compte quatre voix, Jerreck trois et Le_Lapin une. Fin des votes dimanche !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui.
Hasta siempre, Compañeros !

mercredi 6 janvier 2016

Nouvelle livraison

Salut à toi, compañero figuriniste !

Le Blogurizine n°22 est désormais en ligne.


J'ai l'honneur et le plaisir d'y avoir participé avec la rédaction de l'article de présentation de SAGA et un rapport de bataille.
Bonne lecture !







mardi 5 janvier 2016

Les spécialistes

Salut à toi, compañero figuriniste !
Aujourd'hui, un peu d'Infinity et un nouveau tuto. J'ai essayé d'être aussi simple et précis que pour le tuto sur la peinture du noir...
Je me suis collé à la peinture de la figurine de l'ingénieur Nomad, le Clockmaker, reçu pour Noël. Du coup, j'en profite pour vous donner ma recette pour peindre du bleu et du jaune. Toutes les références sont soit des Citadel/GW (notées GW dans le texte) ou des Prince August (notées PA).
Pour donner une petite idée, avant de commencer, du rendu final, cette technique a déjà été utilisée pour peindre les figs ci-dessous.

La figurine reçoit d'abord sa double sous-couche réglementaire, une noire intégrale puis une blanche zénithale. Cela permet de faire ressortir les volumes qui seront les plus à éclaircir et ceux qui resteront plus dans l'ombre.



Le bleu :
  • Etape 1 : On commence par poser une base, la plus unie possible, avec une peinture normalement diluée (consistance du lait)... deux passages peuvent être nécessaire pour avoir un rendu correct. Cette couche de base est constituée d'un mélange 50/50 d'Enchanted Blue (GW) et de Fenris Grey (GW). 
 

  • Etape 2 : Les parties peintes en bleu reçoivent ensuite un lavis de bleu foncé (Drakenhof Nightshade, GW)  qui a un double effet : ombrer les creux (logique) et assombrir le rendu général de la couleur. Cela permet, aux étapes suivantes, de renforcer les contrastes.

  • Etape 3 : On réalise un premier éclaircissement sur les parties les plus bombées, saillantes, exposées à la lumière etc. Suite aux étapes 1 et 2, et avec l'aide de la sous-couche, ces parties ressortent déjà comme plus claires que le reste de la figurine. Cet éclaircissement est réalisé avec un mélange comprenant 1/3 d'Enchanted Blue (GW), 1/3 de Fenris Grey (GW) et 1/3 de Bleu Gris clair (PA).

  • Etape 4 : On passe à un second éclaircissement, toujours sur les parties les plus exposées mais sur une surface plus réduite. Ce sont les arrêtes ou le sommet des zones arrondies qui sont concernées (en gros...). Cet éclaircissement est fait avec en mixant le mélange du dessus (1/3 d'Enchanted Blue, 1/3 de Fenris Grey et 1/3 de Bleu Gris clair) pour moitié avec une moitié d'Ivoire Os (PA). Les plus tatillons pourront rajouter une étape supplémentaire avant celle-ci avec moins de blanc dans le mélange


     Le jaune :
    Globalement, le traitement du jaune suit le même processus que celui du bleu.
    • Etape 1 : On commence par poser une base d'un mélange constitué à 50/50 de Golden Yellow (GW) et de Iyanden Darksun (GW). 
     
    • Etape 2 : Les zones traitées reçoivent un lavis marron (Reikland Fleshshade, GW) qui va donner une coloration orangée à l'ensemble.
      Seraphim Sepia,
      Seraphim SepiaGW)  pour renforcer les contrastes.

    • Etapes 3 et 4 : On réalise un premier éclaircissement avec un mélange comprenant 1/3 Golden Yellow (GW), 1/3 Iyanden Darksun (GW) et 1/3 Ivoire Os (PA). Puis, dans un second temps, on mixe au mélange précédent un peu plus d'Ivoire Os et on réalise le deuxième éclaircissement comme pour le bleu.

    J'achève la fig avec les parties en cuir, en métal et le visage. J'ai choisi de faire un ingénieur d'origine asiatique. On fignole quelques détails et hop ! Voici Bayani, Clockmaker Nomad !

    "Protocole d'intervention 45LF !! On a un TAG en rade !!"

     En même temps que le Clockmaker, j'en ai profité pour peindre les autres figurines du support pack, c'est-à-dire une Daktari (médecin), et deux robots (un pour chacun des spécialistes). Il faut rajouter à cela un cinquième membre au groupe. C'est une figurine Hasslefree qui pourra me servir comme "proxy" pour représenter des personnage nommés comme Carlota Kowalsky ou Zoé ou bien une pilote d'un TAG détruit (Tactical Armoured Gear, les grosses armures/robots de combat dans l'univers d'Infinity).

    Au premier rang : les robots. Au second rang, de gauche à droite : la Daktari, le Clockmaker et la figurine Hasslefree
    Et voilà ! En espérant que ce petit tuto vous sera utile ou vous donnera peut-être l'envie de le tester.
    Et comme j'étais en mode Infinity et spécialiste, j'en ai profité pour envoyer une autre fig, un Ingénieur pour ma force d'Ariadna. Peinture "rapide" et sans fioriture, c'est du brut, de l'Ariadna quoi...




    Et n'oubliez pas de voter pour le Prix spécial du public du Concours Paint it black (voir l'article précédent) ! Nous avons pour l'instant 9 votants. Clôture du scrutin le dimanche 9.

    C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui.
    Hasta siempre, Compañeros !