lundi 4 novembre 2019

Okko Chronicles : artillerie lourde

Salut à toi, Compañero figuriniste !

Retour des démons, fantômes et autres bestioles de l'au-delà, ou plutôt, de leurs chasseurs... du coup, on se fait plaisir avec une vieux titre (1994 quand même) de Nine Inch Nails, Dead Souls (reprise d'un titre des mythiques Joy Division), tiré de l'excellente BO du film The Crow. CD (et oui, à l'époque...) et film qui ont marqué mes jeunes années...



Première à débarquer, Fauche-le-vent. Ce personnage apparaît dans les albums du cycle de la Terre. C'est une rude guide des montagnes au physique de déménageur. La fig est très réussie, Fauche-le-vent étant accompagné de son inséparable tetsubo (une masse d'arme). Son profil invite clairement à foncer dans le tas avec une bonne armure, une bonne attaque et la possibilité de devenir "enragée" (elle fait plus de dégâts) en cas de blessure.





On enchaîne avec l'impressionnant Kubban Kiritsu. Ce personnage issu du cycle de l'air est le meilleur chasseur de démon de la famille Kiritsu. Dans la BD, on apprend qu'il a frôlé la mort lors d'un combat avec un sorcier. Afin qu'il survive ce qui reste de lui est inséré dans un Bunraku (une marionnette... mais très grosse pour le coup) personnalisée pour qu'il puisse poursuivre sa quête, c'est-à-dire chasser les démons. C'est un personnage ambigu (gentil ? méchant ?), dont les objectifs sont pour le moins opaques et on ne sait pas trop pourquoi il s'en prend à Okko et sa bande... on peut juste supposer. En terme de jeu, il est lent, mais très très violent... et pour refléter la dualité de Kubban, il possède un profil de Héros mais peut aussi être joué comme sbire ou démon, c'est-à-dire contre les Héros (ce qui est le cas dans l'extension le Palais des marionnettes).






On trouve ensuite Eiko du clan Bashimon. Elle porte une gueule de feu (une sorte d'arquebuse) et fait partie de la suite de Setsuka (une des héroïnes précédemment peinte, celle à qui il manque un bras : http://hastalafigurinasiempre.blogspot.com/2019/09/une-saison-dans-les-abysses.html ). En terme de jeu, ce personnage est bien protégé et peut aussi attaquer à distance grâce à son arme, un profil de soutien, en gros.





Et pour finir, Isako la marionnettiste de l'extension le Palais des marionnettes. J'aime beaucoup le concept / dessin, qui est parfaitement rendu en figurine avec plein de petits détails qui font la différence (comme les deux petites marionnettes). En terme de jeu, et sans surprise, Isako se sert plus de sa tête que de son physique. Avec un Mental de trois, elle sera une bonne enquêtrice et elle a aussi la possibilité de contrôler un bunraku. Et quand tu vois la taille du bidule fourni avec le jeu, tu comprends l'intérêt... ça fait un joli jouet. La "marionnette" de combat fait minimum le double en taille de la plupart des autres figurines et est un vrai "tank".




Et voilà un peu plus de choix, et d'opposition !, pour les joueurs dans leur intrépide quête contre le mâââl dans les lointaines contrées du Pajan ! 

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !
Hasta siempre, Compañeros !

5 commentaires:

  1. Excellent ! Les figs sont vraiment chouettes et ta peinture les met bien en valeur.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo pour la mise en couleur qui est toujours aussi sympa ^^

    Serviteur,

    RépondreSupprimer
  3. Bravo, tu gardes la motivation pour avancer sur la peinture de tout ce petit monde.
    Bientôt on pourra jouer avec un set entièrement peint !

    RépondreSupprimer
  4. Merci à vous trois !
    Et ouais, je compte bien faire quelques parties en "full paint" sous peu !

    RépondreSupprimer