samedi 2 décembre 2017

Ook ??

Salut à toi, compañero figuriniste !

Aujourd'hui, on parle bouquin...


Un billet un peu spécial, puisque point de figurine mais des bouquins comme annoncé au-dessus, d'où le titre et la présence ci-dessus de notre ami l’orang-outang bibliothécaire issu du fertile et génialissime cerveau du plus que regretté Sir Terry Pratchett. 
Mais avant ça, il y a quand même des règles à respecter... ASG et son planant Avalanche...



Commençons avec un gros bouquin dont vous avez peut-être déjà remarqué la couverture sur la barre droit du blog depuis un moment. Le Joukov de Jean Lopez est un pavé biographique d'environ 700 pages que j'achève tout juste. L'historien y retrace la vie et l’œuvre du (certainement) meilleur chef de l'Armée rouge durant la Seconde guerre mondiale mais aussi les arcanes sombres et tortueux du système stalinien et la situation bien particulière de cette immense territoire qu'était l'URSS. Au cours des pages, on suit le parcours de celui qui a brisé (bon, ok, pas seul, hein !) les Allemands sur le front de l'Est. Excellent stratège, chef impliqué, stalinien convaincu, la vie de Joukov se lit comme un roman. La plume de Lopez est alerte, incisive, le regard de l'historien affûté et même lorsqu'il aborde (fréquemment, c'est logique !) les aspects militaires, on ne s'ennuie pas. A noter des pages lumineuses où l'auteur nous transporte littéralement dans la plaine russe à l'automne 1941, aux côtés de Joukov lorsque les nazis sont aux portes de Moscou. L'historien rend parfaitement cette ambiance de "fin de monde", ces moments où tout peut basculer, la guerre aussi bien que l'Histoire même.



Et justement, à parlant de ces  moments où tout peut basculer, la guerre aussi bien que l'Histoire même (z'avez vu ça, si c'est pas de la transition !), je vous conseille de vous jeter sur le dernier hors-série de Guerres et Histoire consacré aux uchronies militaires. C'est passionnant, entre articles théoriques (au nombre de deux) et exemples appliqués (presque une vingtaine d'articles), il y a de quoi faire. Les auteurs s'évertuent à expliquer clairement ce qu'est une uchronie, quelles en sont les conditions, en quoi sont-elles "viables" ou non... avec des exemples comme "et si les Alliés n'avaient pas réussi le débarquement en Normandie ?" ou "et si Napoléon avait remporté Waterloo ?" ou encore (mon préféré) "Et si Hannibal s'était emparé de Rome après sa victoire à Cannes ?".
Bref, un mag très intéressant et, pour nous, pousseurs de petits bonhommes, une véritable mine de renseignements et d'idées pour ceux qui, motivés, voudraient mettre sur pied une campagne dans un jeu qu'elle qu'il soit, jouer à des jeux "d'histoire alternative" (steampunk, pulp...) ou simplement se lancer dans des campagnes "différentes" pour des jeux historiques (Bolt Action, SAGA, AdG...).


Pour finir, une BD ! Oui, mais pas n'importe laquelle. N'ayons pas peur des mots, ma série préféré depuis trèèèèès longtemps. Niveau BD, je suis bien servi et ma bibliothèque est pour le moins bien remplie. Elle déborde même. Servitude y tient une place particulière (la première...) tout comme dans mon cœur. Cette série est juste énormissime. Le cinquième tome vient de sortir, le sixième suivra pour clôturer la série.
Graphiquement, c'est beau en a pleurer. L'histoire est solide, les personnages principaux fouillés, etc... un must-have pour les amateurs de fantasy. D'autant plus que les auteurs ont fait l'effort d'ajouter aux dessins des cartes, plans, croquis, lettres, biographies des personnages, etc... qui nos immergent encore plus dans le monde de Servitude. Je ne sais pas si les créateurs sont rôlistes (ou pousseurs de pitoux) mais il y a là une base plus que solide pour créer un jeu.
Pour faire simple, le monde était dominé par des Puissances comme les Géants, Dragons et autres Anges. Ces êtres d'une puissance incommensurable ont plus ou moins disparus (oui mais comment ? ah ah mystère !). Mille ans plus tard, les Hommes ont pris leur place. Au Nord, les Fils de la Terre (en gros, des hommes blancs médiévaux arthuriens), descendants des Géants ont fondé un immense royaume. On s'intéresse à la destinée de ce royaume ce qui permet de découvrir, au fil de guerres et d'intrigues les autres peuples comme les Drekkars (mélange réussi bien qu'improbable entre Japonais médiévaux et Spartiates, descendants des Dragons) et les Iccrins (inspirés des Grecs anciens et des Italiens de la Renaissance, descendants des Anges) vivant reclus dans des cités en altitude, loin du reste du monde. Enfin, les Riddraks, esclaves noirs des Drekkars, originaires des déserts du Sud où vivent encore librement certains d'entre eux.
L'histoire met donc en scène ni plus ni moins que le destin de ce monde.





Si j'ai l'occase (et que ça vous a plu), je réitérerai à l'avenir ce genre d'articles. On est pas dans les figurines, certes, mais pas loin quand même.

Tiens, au passage, un petit point sur le blog. Le cap des 60 000 visites a été franchi cette semaine. Merci à vous tous qui passaient par là !

C'est tout (et c'est déjà pas mal !) pour aujourd'hui !
Hasta siempre, Compañeros !

8 commentaires:

  1. Moi j'aime bien une revue de livres de temps en temps :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ben, on remettra ça à l'occase !

      Supprimer
  2. Tout pareil!
    je ne sais jamais trop quoi lire en dehors de mes canaux d'intérêt habituels, pour le coup tu m'a donné envie de lire d'autres choses!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Content de lire ça, ce billet aura rempli son rôle ;-) .
      Comme au-dessus, j'essaierai de refaire un billet de ce type dans quelques temps.

      Supprimer
  3. Evidemment que ça nous plait, étant lecteur du mag, et ayant pour projet de lire le bouquin du rédacteur en chef de guerre et histoire.
    Bon après la période antique pour moi , bof, mais c'est toujours un plaisir de te lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toi, tu joues trop à Bolt Action ;-)
      L'Antiquité, c'est sympa, y'a plein de personnages, d'histoires et autres civilisations qui sont sympas à découvrir !

      Supprimer
    2. Oui mais ils n'ont pas de spitfire, de sherman, ... mais c'est vrai ils ont des tigres !
      Ok je ->

      Supprimer
    3. Et des éléphants surtout !!

      Supprimer